Lecture : 12 minutes

Très motivé pour gagner plus d’argent, je me suis toujours demandé quels étaient les moyens les plus efficaces pour compléter mes revenus. Aujourd’hui, je vous explique en détail une technique très efficace afin de compléter votre salaire : le freelancing.

Avant etreunrenard.com, j’étais comme la plupart d’entre vous. Je cherchais à gagner plus d’argent, assez pour compléter mes revenus. J’avais assez pour payer mes dépenses, mais un petit peu plus (par exemple 500 euros) aurait pu vraiment apporter beaucoup plus de confort dans ma vie.

L’astuce : le freelancing

Le véritable moyen efficace et applicable par tous pour se créer un complément de revenu sans vraiment se fatiguer s’appelle le freelancing. Connexion Internet? Check. Ordinateur? Check. Motivation et ambition? Check.

Félicitations! Vous avez tous les outils nécessaires pour commencer à gagner de l’argent. Le freelancing vous permet de travailler depuis votre maison en effectuant des tâches sur votre ordinateur pour le compte d’un autre.

Par exemple, une entreprise britannique peut avoir besoin d’un Français pour traduire leur manuel d’utilisateur; un auto-entrepreneur peut avoir besoin d’une main supplémentaire pour mettre en place son site Internet; Une autre entité peut vouloir que vous écriviez un rapport d’activité, faisant un bilan sur l’année en cours.

Votre mission ? Répondre à toutes ces demandes de la meilleure manière qui soit.

La bonne nouvelle, c’est que d’autres freelancers l’ont fait. Ils ont réussi à gagner plus d’argent que nécessaire grâce au freelancing, il est tout à fait possible de vivre de ce métier.

Les freelancers avaient pour habitude d’être considérés comme des « ninjas ». Silencieux. Mystérieux. Travailleurs de l’ombre, invisible du grand public. Peu de gens savaient qu’ils existaient; encore moins comprenaient ce qu’ils faisaient.

Tout cela est en train de changer.

La crise économique a affecté beaucoup de personnes, et les entreprises font de plus en plus appel à des personnes externes pour réduire les coûts. De plus en plus d’individus sautent sur cette occasion, et le nombre de freelanceurs augmente chaque année. Comme vous allez le voir, les chiffres parlent d’eux-même.

Le Freelance Industry Report publié en 2012 sonde près de 1 500 freelanceurs sur divers aspects de leur travail.

#1 : Des niveaux de salaires élevés…

Il montre que près de 70% des freelanceurs gagnent entre 20 et 79 dollars par heure.

Et seulement 7% des freelanceurs gagnent moins de 20 dollars par heure.

#2 : …tout en travaillant moins

Par comparaison, la majorité des freelanceurs déclarent avoir beaucoup plus de temps libre que lorsqu’ils étaient salariés : c’est particulièrement vrai pour les photographes (75%), les assistants (61%) et les écrivains (50%).

#3 : et qui rendent plus heureux

Le constat est sans appel : 90% des freelancers déclarent être plus heureux depuis qu’ils ont quitté leur job de salarié.

Les freelances, des gens heureux

Les jobs qui rapportent

Que vous cherchiez à toucher un complément de revenu ou si vous voulez devenir freelancer full-time, les rentrées d’argent peuvent être similaires à celles d’un travail à temps plein. Bien sur, cela n’arrivera pas dès le Jour 1. Mais, avec un peu d’expérience et des candidatures dans les jobs qui rapportent, dégager des revenus consistants n’est pas impossible.

Ecriture

C’est LE métier le plus demandé dans le freelancing. Certains parviennent à dégager plus de 100 000 euros par an en écrivant des articles de presse ou de magazines. Cela demande du temps pour trouver l’information, la rassembler et écrire mais le gros avantage est que vous n’avez pas besoin d’investissement pour commencer. Un ordinateur et une connexion Internet sont les seuls outils dont vous avez besoin. Nul besoin d’être Sartre ou Voltaire pour décrocher ces jobs, vous devez juste être capables d’écrire des textes cohérents et sans faute d’orthographe.

L'écriture et la rédaction sont les jobs les plus recherchés

Traduction

Si vous êtes bilingue, réaliser des traductions peut être une excellente opportunité de toucher de l’argent rapidement. De nombreuses petites PME cherchent à se développer à l’étranger et doivent traduire leurs produits et manuels. Recourir à des entreprises de traduction coûtant cher, faire appel à des freelancers constitue un moyen de réduire les coûts.

Pour faire la différence : obtenez une certification pour prouver à vos futurs clients que vous êtes un traducteur reconnu. Ca tombe bien, l’Université de Paris 3 propose une certification de méthodologie de la traduction.

Photographie

Un photographe qui se spécialise dans les photos de mariage peut facilement débuter à 2 000 euros pour quelques heures de photos. Les nouveaux mariés sont prêt à dépenser beaucoup d’argent pour qu’un de leurs plus beaux moments de vie soit pour toujours bien mis en avant. Avec en plus, un forfait pour des retouches et vous pouvez facilement monter à 3 000-3 500 euros par mariage. Bien sur, commencez par de petits jobs (par exemple de l’édition de photos) puis montez en gamme.

Photographie

Réseaux sociaux

Secteur inexistant il y a peine 5 ans, l’émergence des réseaux sociaux à amené avec elle de nouveaux emplois. Par conséquent, de nombreuses entreprises ne sont pas au fait des dernières tendances et les aider à renforcer leur présence en ligne peut résulter en une forte rentrée d’argent. Certains freelanceurs peuvent être payés de 20 à  200 euros par heure, en fonction de l’expérience et des réalisations passées.

Pour faire la différence : concentrez-vous sur les entreprises qui ont des secteurs d’activités éloignés d’Internet et qui par conséquent externalisent complètement leur site Internet et leur présence en ligne.

SEO

Avec la montée des sites Internet et le fait qu’aujourd’hui monter un site Internet peut coûter aussi peu cher que 20 euros par an, de nombreuses entreprises se sont lancées. Elles ont construit un site. Pour se faire connaitre, elles ont besoin d’appliquer des techniques de Search Engine Optimization (SEO) : c’est un ensemble de techniques permettant d’être bien classé dans les moteurs de recherche, dont Google. Le problème, c’est que ces connaissances sont spécifiques et peu connues des entreprises.

Comme ce domaine est très spécialisé, certains freelancers demandent plus de 1000 euros par heure. La moyenne se situe aux alentours de 300 à 500 euros, ce qui reste très correct. Des débutants peuvent commencer à 50 euros par heure.

Ce qui est sympa, c’est que devenir un expert SEO n’est pas très dur. Vous n’y connaissez rien? Pas de soucis, j’ai tout prévu avec 2 cours très bien faits sur OpenClassrooms : Le référencement de son site web et Améliorez la visibilité de votre site grâce au référencement

Conclusion :  si vous êtes créatifs, alors à coup sur vous pourrez gagner beaucoup d’argent avec le freelancing. Ecrivains, photographes, traducteurs, experts SEO…vous trouverez du travail facile et bien rémunéré. En accumulant de l’expérience qui participera à renforcer votre réputation, vous pourrez même égaler et dépasser votre rémunération de salarié.

La technique qui fait la différence pour bien commencer

Maintenant, je vais vous montrer comment une technique, très très simple, va vous permettre de trouver plus facilement des missions ET de vous différencier de 98% des autres freelanceurs.

Pour trouver un job facilement, il va falloir vous mettre dans la tête de vos clients. 

C’est très rudimentaire….Et pourtant de nombreux freelanceurs n’ont aucune idée de ce que pensent les gens qui s’apprêtent à les embaucher.

Si vous voulez être recommandé sur les sites de free-lance, vos premiers jobs doivent être ceux auxquels vous apportez un MAXIMUM d’attention. Vous devez être irréprochable.

Maintenant….comment savoir ce que pensent mes clients?

C’est très simple…il suffit de leur demander.

Commencez par vous rendre sur des sites de freelancers connus. Beaucoup sont anglais (ça ne fait aucune différence), mais visitez par exemple les sites de Jacob ClassBrad Colbow ou Tyler Galpin. Tous ces liens vous amènent directement vers des projets sur lesquels ils ont travaillé.

Vous avez alors une liste de clients qui embauchent des gens comme vous, et qui recherchent des gens qui ont vos qualités. Envoyez un email rapide pour prendre la température et voir si vous pouvez récupérer quelques conseils de leur part. Vous n’allez pas essayer de les voler – juste rentrer en contact avec eux et leur poser quelques questions.

Que devez-vous leur demander?

  1. Pourquoi ont-ils embauché ce freelance en particulier ?
  2. Comment l’ont-ils trouvé ?
  3. Pourquoi ont-ils eu besoin d’un freelanceur ?
  4. Quels résultats espéraient-ils lorsqu’ils ont recruté un freelanceur ?

Les gens sont toujours très friands d’êtres considérés comme des « experts à qui on vient demander conseil ». Et votre taux de réponse sera bien plus élevé, car vous n’essayez pas de les démarcher.

Suivez cette formule et contactez un maximum de 10 personnes.

Voici comment je formulerais l’email :

Bonjour Monsieur,

Je viens juste de constater (citer un élément récent qui vient d’arriver à votre client), c’est vraiment splendide – plus particulièrement ce (citer fonction qui se détache particulièrement).

Je suis (votre profession) et j’aurai quelques questions à vous poser afin d’en savoir plus sur la meilleure manière d’être plus efficace dans votre secteur d’activité.

Vous êtes vraiment une des seules entreprises qui creuse l’écart par rapport aux autres dans votre domaine, et j’aimerais vraiment apprendre de vos expériences – toutes vos réponses seront bien sur utilisées seulement à titre personnel et ne seront jamais partagées.

1. Qu’est ce qui vous a amené à choisir de recruter un (votre profession) externe ?

2. Les résultats obtenus correspondaient-ils avec ce qui été attendu ?

3. Comment avez vous trouvé votre (votre profession) et pourquoi l’avez vous choisi lui et pas un autre ?

Je vous remercie énormément pour tout le temps que vous consacrerez à ces réponses,

Bien cordialement,

(Votre nom)

Il vous faudra surement envoyer quelques emails avant d’obtenir une bonne réponse. Mais il y a ENORMEMENT d’entreprises que vous pouvez démarcher en cherchant un petit peu.

En envoyant un email comme celui au dessus, vous être sur de savoir :

  1. Pourquoi cette entreprise a choisi d’externaliser cette tâche, ainsi vous comprendrez les contraintes qui les empêchent de réaliser cette tâche eux-même – c’est sur celles-ci que vous devez être absolument irréprochable
  2. Vous prendrez connaissance de leur niveau d’exigence, et vous saurez s’ils sont actuellement satisfaits de leur freelanceur (et donc s’ils ne le sont pas, vous pourrez opportunément vous proposer)
  3. Vous en apprenez plus sur le recrutement d’un freelance ainsi que sur les principaux critères qui constituent la décision d’embauche

Toutes ces informations…dans un seul email.

Efficace. Rapide. Pratique.

Vous ne parvenez pas à trouver de contacts français? Ca tombe bien, voici pour vous une première liste d’entreprises ayant fait appel à des freelancers pour améliorer leur activité.

Vous êtes prêts? Inscription pas-à-pas

Dans le paragraphe qui suit, je m’intéresse particulièrement à Elance. La procédure est exactement là même avec Odesk.com ou Freelancer.com

Le chapitre à venir vous donne toutes les bases ainsi que les pièges à éviter afin de commencer à gagner rapidement de l’argent.

C’est parti !

Il existe 2 grands sites de freelancing : elance.com et odesk.com
Je vais utiliser elance.com pour vous expliquer le fonctionnement.
En quelques étapes simples, voici la procédure :

  1. Vous créez un compte gratuit sur elance.com
  2. Vous remplissez votre profil et explicitez vos compétences
  3. Vous répondez à différents tests de connaissance afin d’obtenir des « badges », signe de confiance pour vos futurs employeurs
  4. Vous postulez aux nombreuses offres mises en ligne chaque jour, totalement gratuites
  5. Vous êtes retenu pour un job, et l’effectuez avec brio
  6. Vous touchez de l’argent

C’est parti, étape par étape :

1) Inscription gratuite sur upwork.com

Dirigez vous sur le page d’accueil : www.upwork.com. En haut à gauche, vous pouvez vous enregistrer.

S'inscrire sur UpWork

On vous demande si vous voulez recruter ou travailler. Vous voulez travailler, donc cocher « I want to Work »
Elance vous demande alors des informations pour enregistrer votre compte.
N’oubliez pas de renseigner « Individual » dans le champ « Account Type »

Vous recevez alors un mail de confirmation dans votre boite mail, cliquez sur le lien pour valider votre inscription.

2) Remplir son profil

Maintenant, il va vous falloir renseigner votre profil.
Connectez-vous à votre compte. En haut à droite, à côté de votre pseudonyme, cliquez sur la flèche et le menu suivant devrait apparaitre :

Proposer ses services sur UpWork

Cliquez sur Profile.

Remplissez TOUTES les infos sur cette page : votre bio, vos compétences, vérifiez votre identité (Vérify Your Identity sur la droite), rajoutez des images à votre portfolio.
Il y a de nombreuses personnes sur Elance. Remplir votre profil est LA chose qui pourra vous différencier de tous vos concurrents.
Félicitations, votre inscription est finie !

3) Répondez aux tests de connaissance

Maintenant, nous allons pouvoir commencer à améliorer l’élément différenciateur NUMERO UN qui vous permettra de faire la différence par rapport aux autres freelanceurs. Les TESTS.

Voici leur fonctionnement : afin de vérifier que vous avez bien d’excellentes connaissances sur un sujet donné, Elance ou Odesk vous propose des quizz sur ces sujets afin de prouver au site et à vos futurs employeurs votre niveau.

Ces tests sont composés généralement d’une dizaine de question à choix multiples. A la fin de votre test, vous obtenez un score et vous serez classé parmi tous les autres freelanceurs qui ont passé le test avant vous.

Le véritable intérêt de ces tests est d’obtenir les fameux « badges ». Si vous êtes parmi les 20% meilleurs, vous aurez le badge « Top 20% » diffusé de manière publique. Un employeur qui arriverait sur votre profil serait donc CERTAIN de vos qualifications. Ainsi :

  1. Vous établissez dès le départ une relation de confiance avec votre futur employeur
  2. Vous montrez que vous êtes quelqu’un de sérieux, car vous avez pris le temps de perfectionner vos tests
  3. Les employeurs sont généralement plus enclins à payer plus pour quelqu’un de mieux qualifié, vous augmentez ainsi vos revenus
  4. Les TESTS sont donc l’élément indispensable pour attirer des employeurs.

Essayez d’en faire dans le plus de domaines possibles, et de toujours obtenir un résultat supérieur à 750. Cela vous place de facto dans les meilleurs.

4) Commencez à postuler !

Pour postuler, c’est très simple. Dans l’onglet « Find work », cliquez sur « Search Jobs » :

Vous arrivez sur LA page principale d’UpWork.
Ici, vous pouvez :

  1. Trier les offres par catégorie avec le menu de gauche
  2. Rechercher les offres par nom
  3. Trier les offres par rémunération (à l’heure ou fixe)
  4. Accédez aux offres, et en faire la description

Par exemple si je recherche un job en marketing, voici un aperçu de ce que je trouve :

UpWork - Exemple de jobs

Plus de 3000 offres !

Cliquez sur une offre pour accéder à son descriptif.
Vous verrez alors ce que veut spécifiquement l’employeur, quand il veut sa tâche complétée, qui il recherche spécifiquement et combien il vous rémunèrera.

Vous constaterez qu’il y a une masse ENORME d’offres. Il y a bien MINIMUM 80% qui ne sont que des offres « mal payées ». Il faut donc ruser pour trouver les meilleures offres.
Pour cela, plusieurs astuces :

  1. Règle d’or : ne choisissez que les offres à tarif fixe. En effet, à 10 ou 15 dollars de l’heure (soit 8 à 10euros) vous ne pourrez jamais dégager un vrai revenu – tout simplement parce qu’il n’y a pas assez d’heures dans un Week-end pour en faire un bon revenu à la fin du mois. Votre temps a bien plus de valeur que 10 euros.
  2. Ne postulez qu’aux offres CLAIRES et BIEN ECRITES : le sérieux d’un employeur se voit à la description de l’offre et au soin qu’il a apporté à vous expliquer ce qu’il attend de vous. Evitez les anglais approximatifs. C’est autant de temps gagné une fois que vous obtenez le job.
  3. Regardez le profil de l’employeur. Aller sur son site internet. Vérifiez les commentaires laissés par les freelanceurs précédents. En dessous de 4 étoiles, laissez tomber.

Si une offre vous convient, vous aurez un simple formulaire à remplir pour postuler.

C’est votre proposition. Ces deux grands formulaires vous demandent d’expliquer POURQUOI et POURQUOI VOUS. C’est là que tout se joue. Vous avez quelques lignes pour faire la différence.
Dans ce texte, voici un cheminement idéal :

Partie 1 : Présentez vous et vos compétences. Mettez en avant les tests Elance/Odesk que vous avez précédemment réussis.

Partie 2 : Expliquez vos travaux antérieurs, si ceux-ci sont visibles en ligne renseignez l’adresse ! Expliquez comment vous avez contribué et quelles sont vos réalisations

Partie 3 : ce que vous allez mettre en place pour répondre à la demande de l’employeur : vos méthodes, votre planning

Partie 4 : Indiquez quand et comment vous allez communiquer avec l’employeur : des rapports hebdomadaires? mensuels? quelles informations allez-vous inclure?

L’employeur doit comprendre facilement que vous êtes l’Homme de la Situation : il veut être convaincu que votre travail va être très bien fait, de manière rapide, et avec le soin du détail.

Dans la première zone de texte, voici une bonne manière de vous présenter :

[Partie 1] 

Bonjour, je m’appelle (votre nom).

C’est avec un grand enthousiasme que je souhaite vous envoyer ma candidature pour votre emploi de (nom du job).

J’ai une formation de (votre formation) et je suis passionné de (votre profession). Cette formation poussée m’a permis de forger une véritable affinité pour les métiers liés à (votre profession). De plus, sur Elance, j’ai effectué les tests (liste de vos tests) et est obtenu un score de (rentrer vos scores respectifs). 

[Partie 2] 

Ayant participé à (première expérience) pendant (nombre d’années), je suis certain que mes qualités dans le domaine de (votre profession) contribueront à faire de moi un véritable atout pour votre entreprise.

J’ai construit mon profil autour des piliers suivants : comme (deuxième expérience), j’ai participé (expliquer en détail deuxième expérience) ce qui m’a permis de développer mes qualités de (ce que vous avez appris). Vous pourrez visionner mon portfolio à l’adresse (rentrer adresse).

Je m’adapte ainsi facilement et je suis habitué à dépasser les attentes de mes employeurs.

Je suis vraiment très motivé à l’idée de pouvoir travailler avec vous, et je suis prêt à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de produire du travail de la qualité la plus haute possible.

Cordialement,

(votre nom)

Dans la deuxième partie, voici comment vous pouvez expliquer votre travail :

[Partie 3] 

Pour réaliser parfaitement ce que vous demandez, voici ce que je vous propose :

(établissez ici un plan en 3 points brefs explicitant les étapes que vous allez mettre en place)

Aussi, j’aimerais savoir si par exemple vous pourriez être intéressé par (proposer quelque chose d’innovant/qui n’est pas dans l’annonce et qui peut montrer que vous allez plus loin que les autres). Je suis prêt à réaliser cela dans le cadre de la mission que vous me donnerez.

Si vous choisissez de me faire confiance, je compléterai l’ensemble des tâches à réaliser pour le (entrer ici une date).

Je suis certain de pouvoir excéder vos exigences – voilà pour cela je vous propose qu’en cas de retard, vous pourriez retirer (rentrer montant) par jour de ma rémunération, au titre de pénalité de retard.

[Partie 4] 

Je suis disponible pour communiquer avec vous par (rentrez vos coordonnées de contact).

Dans le cadre de notre collaboration, nous pourrons si vous le souhaitez programmer des entretiens (rentrer ici une durée) pour vous tenir informé de l’avancement.

Bien cordialement,

(votre nom)

Ainsi :

Vous expliquez CLAIREMENT qui vous êtes

Vous démontrez en quelques phrases vos QUALITES PREMIERES

Vous annoncez une DATE CERTAINE DE COMPLETION

Vous êtes prêt à PERDRE DE L’ARGENT en cas de retard

J-A-C-K-P-O-T ! 

5) Validez votre proposition de freelancing

Ensuite, rentrez plus bas dans le formulaire le montant que vous souhaitez être rémunéré. Vous verrez en dessous le montant qui sera véritablement débité au client (la différence représente la commission d’Elance).

Validez,

Et voilà ! Vous avez postulé.

Il ne vous reste qu’à répéter l’opération pour postuler à un maximum d’offres.

Dans quelques jours, revenez sur la plateforme et vous verrez si un job vous a été attribué :

  1. Si c’est le cas c’est l’heure de commencer votre boulot ! Entrez en contact avec l’employeur pour échanger et apprendre à vous connaitre. Ensuite, demandez lui s’il possède une manière particulière de travailler
  2. Sinon : persévérez, vous débutez dans le freelancing. Améliorez vos tests, affinez votre profil et postulez à encore plus d’offres. Ca va venir !

Le freelancing permet ainsi de se constituer un petit plus chaque mois, idéal pour investir et par exemple constituer un apport pour un prêt d’immobilier locatif.

Laisser un commentaire

Fermer le menu